Les 5 questions à se poser avant de se lancer

1- Qu’est ce que je vais vendre?

Dans cette question, entendez produit si vous souhaitez commercialiser quelque chose de physique, tangible et palpable ; service si vous proposez une prestation qui fait appel à votre savoir-faire, vos compétences, votre temps ou votre personne…etc.

Ce service peut être online ou offline. Posez-vous la question suivante : pourquoi je vends ? mon produit/service répond à quel besoin non-identifié ou non-existant ?

Identifiez et marquez clairement le besoin existant ou celui à créer avec votre produit/service et votre objectif (complément de revenu, autonomie financière, voyage ou projet à financer…etc.).

Il vous faudra prendre en compte les différents aspects de votre produit/service, les formes, la qualité, la marque, les couleurs, le design, la modernité ou le vintage, votre magic sauce (qu’allez-vous apporter de plus ?) Pourquoi vous ?  …de votre questionnement et de vos réponses découlera la manière dont vous allez vous présenter, vous vendre.

2- Combien vais-je vendre ce produit? // A combien je me vends?

Soyez à l’aise avec votre prix et défendez-le. Vous connaissez la qualité de votre produit/service, son potentiel ou le vôtre d’ailleurs par conséquent n’ayez pas peur de fixer un prix.

Les éléments à prendre en compte avant de fixer son prix sont les suivants :

Le choix du positionnement : comment se positionner sur le marché ? Low-cost ? Prix bas ? Luxe ? prix élevé ?

Les différentes stratégies de prix :

  • Prix d’écrémage : votre prix est plus élevé que tous les concurrents. ce prix est pratiqué par les marques ou produits « hauts de gamme ». Par exemple : si vos concurrents vendent à 25€, et que vous vendez à 150€ vous sortez du lot et il faut justifier un tel prix (qualité, packaging, service client…etc.). L’exemple d’Apple avec des produits plus chers que la moyenne.
  • Prix de pénétration : ici , pensez à la stratégie de free. Il est l’opposé du prix d’écrémage, c’est un prix bas , vous êtes le moins cher du marché. Avec cette stratégie vous allez beaucoup dépenser en communication pour vous faire connaitre. Vous obtiendrez beaucoup de clients en peu de temps mais, il faut être sur que cela vous permette de couvrir vos frais (coûts de production, coûts de communication…)
  • Prix d’alignement : stratégie assez simple, vous vous alignez sur les prix des concurrents. Mais attention, cette stratégie peut vous faire perdre de l’argent car au fond vous ne savez pas à combien vos concurrents produisent et leurs marges.

En définitive, il faut bien réfléchir sur son prix et il doit être en coordination avec votre stratégie et votre objectif.

3- Où vais je vendre ce produit? Où vais-je me vendre (influenceuse) ?

Ici, c’est le lieu de distribution de votre produit. Vous devez réfléchir si ce lieu est virtuel (internet), physique (marchés, salons, foires, événements) ou les deux.

Répondez à la question : « quel sera le lieu de rencontre entre mes clients et mon produit? »

  • Internet : pour un site internet customisé de A à Z par un web designer, il vous faut compter mini 2000€. Autre cas de figure, vous avez un petit budget ou pas de budget du tout: vous avez ce qu’on appelle les « markets place » ou place de marché en ligne comme amazon, cdiscount, ebay, etsy…etc.
  • Pour Un simple site pour débuter votre activité, pensez à : shopify ( environ 30€/mois), woocommerce ( gratuit), etsy (ils prennent 2% sur chaque produit vendu)…etc.
  • Physique : un magasin mais il vous faut penser au coût de location mensuel du local. Un pop-up store ou, magasin éphémère : vous vendez vos produits dans un espace dédié pendant une période donnée, les coûts sont moins important que pour un magasin à l’année. Des distributeurs : mettre en place des partenariats avec des magasins pour qu’ils distribuent vos produits…etc. Vendre sur les marchés, se présenter dans des évènements et vendre…etc.

4. Comment vais-je vendre mes produits ? // comment me faire connaitre ?

Il s’agit ici de la communication, vous devez définir vos axes de communication : les médias à utiliser :

  • Les réseaux sociaux : construire une personnalité numérique à votre entreprise sur Facebook, Instagram, Twitter…etc.
  • Le bouche à oreille : pensez à votre famille, amis, voisins…faites des petits flyers distribuer, mettez-les partout.
  • Les mailings, les newsletters, le dossier de presse…etc.
  • Les événements : salons, foires, marchés.

5. Il s’agit ici de mes recommandations/précos pour vous

  • Trouvez votre « magic sauce » ce petit élément à incorporer dans vos produits pour faire la différence ou rester dans l’imaginaire des clients. Cet élément peut être un petit mot, un packaging soigné, une petite attention pour votre client.
  • Soyez disponible pour vos clients, répondez aux messages, mails, dm.. Prévenez-les si vos produits ne seront pas livrés à temps…chouchoutez les !
  • 20% de vos clients font environ 80% de votre chiffre d’affaires. Soyez méticuleux (ses) et réactif(ve) dans la préparation et l’envoi des commandes.

Un avis sur “Les 5 questions à se poser avant de se lancer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :